• Ce blog ne reprendra pas en activité. Cependant, je le laisse en ligne, pour la prospérité de mes petits écrits d'amour, que j'aime et chérie tout contre mon cœur - même si tout n'est pas super. Mais, il faut assumer ce que l'on fait et je vous encourage en cela. Si vous vous efforcez déjà dans cette voie, you're on the good way, I believe in you ! ♥

     

    Vous pouvez commenter sur ce blog, je vous répondrais :)

    Mon blog actif est Cranberries, si tu veux le regarder mûrir !


    15 commentaires
  • Voici ma participation au projet Eklabugs - géré par... Nyeh, Mrs Swadloon, Eyael et je ne sais pas si Queenette s'en occupe toujours. Cela consiste à rassembler chaque mois plusieurs blogueurs autour d'un même sujet. Et, ce mois-ci, le thème est la SCIENCE-FICTION.

    __________________________________________________________________________________________________

    666 ans plus tard, les voiture volantes couvrent enfin le ciel. Les nuages d'eau sont devenus des nuages de... d'eau. Cela n'a pas changé. Durant ces 666 années, des scientifiques ont mis au point une nouvelle molécule, la sataline. Une molécule polaire, permettant ainsi une solution homogène avec l'eau. Cette molécule permet de bruler l'eau et ainsi, l'utiliser comme combustible.

    Bien que synthétisée dans un laboratoire, et par conséquent, ne se trouvant pas dans la nature, cette molécule n'a aucun effet indésirable. La sataline, après réaction, se "transforme" en plusieurs molécules existant déjà dans la nature.

    La molécule étant simple à synthétiser, la Sat-aqua, nom commercial donné à cette solution, est utilisé pour tout type de véhicule - les avions, demandant de trop grosses consommation d'eau, sont les seuls à ne pas avoir adopté la sat-aqua.

    Toute fois, parmi les véhicules fonctionnant à la Sat-aqua, des "surnoms" leur ont été donné. Il existe les véhicules verts, respectant la nature et les populations et... les véhicules salés...

    Salés comme les larmes.

    Effectivement, une guerre fut déclarée. Une guerre des nouvelles technologies, une guerre des voitures volantes...

    Le premier pays à les mettre au point fut la France, aidée de l'Allemagne. Ces deux pays ont signé un accord, "l’Écorce articulée", stipulant un respect pour la planète des plus totales tout en continuant à évoluer dans le domaine des nouvelles technologies.

    Grâce à cet accord, le mouvement du transhumanisme a pu prendre un peu plus d'ampleur et l'idée d'un Homme augmenté s'est, petit à petit, concrétisé.

    Cependant, cet accord créa de nombreux problèmes...

    FIN

     

    Et maintenant, mon texte peut-il être considéré comme répondant aux critères de la S.F. ? Je vous laisse faire vos recherches vous justifier... voire, inventer la suite de ce texte (en commentaire, bien entendu)

    __________________________________________________________________________________________________

    Crédit :

    Eyael_
    Projet Eklabugs: Les enjeux de la fin

    #Yuki
    Eklabugs - Octobre 2016 | Cinéma & Littérature


    12 commentaires
  • La grande question est : avez-vous compris le jeu de mot ?

    Si, c'est important, il vous faut le comprendre. Pour le bien de l'humanité, voyons ! Donc, si vous avez compris le jeu de mot, que de bénédiction pour vous. Sinon, persévérez, je crois en vous !!

    Croyez-moi, ce jeu de mot n'est pas anodin. Et oui, j'aimerai organiser un petit concours sur halloween et l'humour.

    Un petit lien pour plus de renseignement, cliquez ici !

    Je fais de la pub pour mon concours, sur ma page d'accueil, et dans le menu, où est le problème ??? x)


    3 commentaires
  • À tour chevauché
    Participants en train de jouer
    Dé dans le wagon
    Aux cases les petits pions
    Plateau origami
    Fin de la partie

    25/09/2016 - Tsunn

    Lien de ce poème sur la plateforme Short Edition


    votre commentaire
  • Patience, patience. Patience...

    Sur la chaise, j'attends.
    Ma tête hoche...
    Sur la chaise, j'attends.
    Le regard vague...

    Attends.

    Quelqu'un toque.

    02/10/2016 - Tsunn


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires