• Cloches/Moche

    Tracté aux sons des croches
    Sentant la misère des sons qui s'écorchent
    Voyant leurs couleurs vibrantes flammes d'une torche
    Envolés... le vent n'est qu'anicroches

    Acédie effervescente, les teintes se
    chamarrent. Illusoires.
    Le timbre s'effondre. Ce
    soir.
    L'odeur est ronde. Précieux

    cauchemar.
    Vers les cieux
    Lentement s'égare.

    Mélodie évanescente, le regard ne suit
    plus
    perdu
    dans les méandres de la nuit
    les cloches ont disparu.

    Tsunn - 25.06.2016

    ______________________________________________________________________

    Lien vers ce poème, sur la plateforme Short Edition


  • Commentaires

    1
    Mercredi 31 Août 2016 à 18:24

    Whaa *-* J'aime beaucoup, les sonorités, la forme... C'est vraiment le genre de poèmes que j'aime, parce qu'ils sont beaux sans en faire des tonnes. Et puis le sujet est original, je trouve '-'

    2
    Mercredi 31 Août 2016 à 22:51

    Je suis quelqu'un qui écrit principalement avec les sons (et l'apparence des mots, aussi), je suis ravis que cela plaise :)

    Haha, le sujet, mais quel est le sujet ? Je suppose que tu as du penser aux cloches, mais à vrai dire, le sujet est moins original que ça. Je me suis un peu égarée pendant l'écriture, et au final, ça ne parle de mon idée de départ, mais ça ne me dérange pas. Au moins, les interprétations sont plus libres.

    3
    Dimanche 4 Septembre 2016 à 16:13

    Oui, ça me plaît beaucoup ! :)

    Mhm, en fait, je me disais que c'était un poème sonore, sur des sonorités. Qu'il n'y avait pas d'histoire de mélancolie ou de lamentation romantique, tu vois ? C'est ça qui me plait, c'est juste un instant, un peu anecdotique, et pas totalement clair - ce qui fait, comme tu dis, que les interprétations sont plus libres :) Après, je me suis peut-être totalement plantée, mais c'est comme ça que je le vois '-'

    4
    Dimanche 4 Septembre 2016 à 19:40

    "Un poème sonore, sur des sonorités"

    Le "un instant anecdotique" n'est pas totalement faux, je ne pense pas que tu te sois trop égarée. Après tout dépend des sous-entendus que tu as.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :